Musicophotographie

Projection & Musique

Photographie mon amour s’engage à soutenir les artistes et les jeunes talents en offrant aux photographes la possibilité de présenter leur travail aussi bien à un large public qu’à un jury composé d’artistes reconnus.

 

Entre exigence artistique et vitrine pour la création émergente, le festival Photographie mon amour vous propose une soirée de projection rythmée par l’échange et la découverte, le tout dans une ambiance sonore électronique, assurée par des artistes locaux présentant leurs créations musicales originales.

 

Le public est invité à rencontrer les photographes participants tout au long de la soirée.

Rendez-vous samedi 4 mai à 18h

Suite à un appel à candidatures national, 72 photographes ont été sélectionnés pour présenter leur série de photographies de 3 à 15 images.

Notre volonté est de réunir des artistes et de leur offrir des possibilités de rencontres et d’échanges avec le public, de défendre l’idée de partage et d’accessibilité immédiate, nous avons hâte de tous vous rencontrer samedi 4 mai à Metz.

Deux prix seront décernés, un par le jury d’artistes, l’autre par le public.

Les deux photographes ou collectifs de photographes recevront chacun un bon d’achat de 250 € en matériel photographique et impressions.

Musicophotographie en quelques chiffres

  • 169 photographes participants
  • 235 séries soumises aux votes
  • 72 photographes sélectionnés
  • 87 séries présentées samedi 4 mai 2019
3 ambiances sonores éléctro

Pour accompagner les photographies, une ambiance sonore électronique, assurée par des artistes locaux présentant leurs créations musicales originales.

 

Si Rituels, le dernier album de Zéro Degré, est plus électronique, il fait toujours autant la part belle aux cordes et mélodies mélancoliques portées par une voix blanche qui convoque l’intime.

Les influences principales n’ont pas changé – de la noirceur d’Arab Strap aux univers sonores contemplatifs de Hood et Boards of Canada – mais Zéro Degré pourra parfois rappeler l’ambiant de Kiasmos ou le psychédélisme d’un Flavien Berger.

 

S.H.I.Z.U.K.A. est le projet solo d’Antony Dokhac depuis 2003. L’artiste qui vit et travaille à Metz (Lorraine/France) navigue sous ce nom entre electronica abstraite et ambiences dark. L’important est de nourrir l’imagination et l’imaginaire. S.H.I.Z.U.K.A. fait parti du label Kito.Kat Records qui a permis notamment à plusieurs artistes reconnus aujourd’hui sur la scène indépendante, de publier leur premiers opus. Le leitmotiv de la structure est de donner vie à ses projets de façon autonome, avec une grande liberté artistique et intellectuelle dans le but d’assouvir son amour de la musique affranchie de toutes contraintes.

 

Mr Bios est le projet solo de Christophe Biache, membre actif du label Chez Kito Kat et aussi musicien au sein du duo Binary & Dyslexic et Komparce. Mr Bios a d’abord officié comme DJ au milieu des années 90. Cette expérience l’a naturellement poussé à composer ses propres morceaux troquant ses platines pour des synthétiseurs analogiques. Aux confins de l’ambient, de l’électro dub et de la techno minimale, Mr Bios imagine une musique riche et subtile, entremêlant des nappes synthétiques, des basses analogiques le tout relevé par un groove percussif.

Renseignements complémentaires

Bliiida, 7 avenue de Blida à Metz

À partir de 18h