Les frontières intérieurs – Clément Raynaud

« Celui qui rêve de s’échapper, celui qui est dehors mais enfermé, celui qui reste à l’intérieur… Nous sommes tous limités, que ce soit par des besoins primaires ou par des règles arbitraires, nous avons tous les yeux rivés sur la liberté mais celle-ci est protéiforme. Le regard tourné vers l’extérieur en quête de réponse ou en soi à la recherche d’une révélation, ce sont nos limites qui nous ont défini jusqu’ici et ce sont d’elles qu’il faut se détacher pour pouvoir prétendre à l’émancipation.

Je voyage souvent en solitaire et éprouve le désir de capturer ma propre solitude au travers des gens. Les sujets, dégagent à mon sens un profond sentiment de réflexion intime. Les personnages seuls sont absorbés par l’introspection et la solitude, quand ceux qui sont à plusieurs ne communiquent pas, le regard tourné vers d’autres choses que leur partenaire. Les cadres autour des personnages expriment ces séparations intimes, ce sentiment d’incapacité à communiquer parfois ce qui se passe en nous. Je cherche à représenter l’introspection et le vertige solitaire qu’elle procure. »

– Clément Raynaud

Comments are closed.