Les princesses, c’est des connasses – Mathieu Grosjean

« L’univers du Luxe et ses excès. Addictions, violences, dépression y sont exhibées dans une mise en scène minimaliste et sombre de poupées Barbie et Monster High. Avec la bienveillante participation de ma fille en bras vengeur et rédempteur. J’avais en tête cette idée de créer un univers sombre avec des jouets. Les poupées Barbie et consorts de ma fille véhiculent une image stéréotypée et idéalisée de la bimbo du XXè siècle, à l’instar de toute ce que la jetset, la télé réalité, ou le monde du sport professionnel nous abreuve. Je n’ai donc pas eu de difficulté à imaginer l’envers du décor, et à mettre en scène toutes les déviances de ce microcosme.

A la suite de ce travail, la propriétaire des sujets photographiés souhaitant ardemment participer à l’opération, elle a embrassé le rôle de parent « moralisateur », voire de bras vengeur pour remettre tout ce petit monde dans le droit chemin. »

– Mathieu Grosjean

Comments are closed.