Tête Baissée – Cyril Ruchet

« Cette série photographique s’intitule “tête baissée”. C’est un ensemble de clichés ayant une importance singulière pour moi car relative à mon enfance. En effet, jusqu’à mes dix ans, j’ai traversé la vie “tête baissée”. Enfant d’une timidité maladive, j’arpentais les rues de mon village les yeux rivés sur le sol évitant soigneusement les regards et les discussions. Toujours le premier à ramasser les piècettes, à slalomer entre les chewing-gums ou à observer les formes insolites esquissées sur le trottoir.

Dans chaque vie, il y a plusieurs vies. De nombreux évènements sont venus m’enrichir depuis mais cet enfant si loin de moi aujourd’hui a laissé quelques traces. J’ai eu l’idée de cette série à New York en 2015. Je me promenais dans cette “ville debout” les yeux inlassablement attirés par les gratte-ciels. Soudain, une pluie conséquente vint me contraindre à changer de point de vue. Au détour d’une rue, je découvris alors par le plus grand des hasards un reflet surréaliste. Le ciel, la terre et l’Empire State Building s’entrelaçaient sur le sol dans une composition originale et esthétique. Cela fit rapidement écho à mes jeunes années et je décidai alors d’illustrer le monde avec ce regard atypique. Dorénavant, je voyagerai “tête baissée ».

Au delà des réminiscences enfantines, ce procédé a l’avantage de proposer des photographies graphiques, originales et résolument modernes. Ces quelques clichés apportent un regard singulier sur le monde en offrant un guide de voyage alternatif et artistique. »

– Cyril Ruchet

Comments are closed.