The Waffle Crew – Julian Benini

« Je suis parti en 2014 à la découverte d’un groupe de danseurs amateurs à New-York, le Waffle Crew. Les ayant reperés sur internet quelques mois plus tôt, j’ai de suite accrocher au regard novateur de ces jeunes (entre 10 et 20ans en moyenne) danseurs de rue. Pour la plupart issus du Bronx, ces jeunes ont décidé de gagner leur vie en dansant dans les rames de métro new- yorkais, en adaptant leur culture hip-hop à des danses basées sur le pool dance, autour des barres d’aluminium qui composent les métros. J’ai bien cru voir en eux la renaissance du Hip Hop comme certains l’avaient imaginés dans les mêmes rues de la Grosse Pomme dans les années 80. Enceinte portable très forte, styles détonnants, énergie à revendre, danses illégales, et pourtant ces danseurs ont su adapter une style de danse à une époque moderne où mélanger milieu machiste et mouvement de pool dance n’a rien de choquant.

Espérant tous se faire remarquer dans les rames bondées du métro, distribuant plus de cartes de visites qu’ils ne reçoivent de dollars, leur danse est aussi mouvante que leur vie, rythmée au grès des lignes les plus courues, et des courses poursuites avec la police locale qui considère leur mouvement comme illégal. J’ai donc passé trois jours et trois nuits à les suivre dans leurs projets de danse entre métro de Manhantan et vernissage d’expo à Brooklyn, pour finir sur les piers de Coney Island. J’ai essayé de capturer les instants de vie et de danse de ces jeunes entrepreneurs, prêt à tout pour se faire remarquer et montrer leur art au plus grand nombre. »

– Julian Benini

Comments are closed.