Les conférences du festival

Des photographes et chercheurs nationaux traitent de sujets variés tels que l’histoire de la photo, les femmes photographes, la photographie de reportage, les YouTubers photo, le clash argentique vs numérique, etc.

Les conférences sont limitées à 100 personnes, nous vous conseillons de réserver dès à présent votre place.

2 journées de conférences animées par Thomas Flagel

Journaliste de formation, Thomas Flagel écrit dans diverses publications : le magazine POLY dans la région Grand Est et les deux magazines nationaux Théâtre(s) et La Scène. Il participe à plusieurs ateliers pour des collégiens et lycéens.

Depuis 2017, il anime le festival de lectures d’auteurs contemporains Les Actuelles, ainsi que des rencontres publiques avec les artistes de la saison du TNS.

Résidence artistique, au croisement de la création et du partage

Conférence animée par Le Turk

Samedi 4 mai

3 H00

Lieu : Bliiida

100 places disponibles

Né en 1983, Le Turk, d’abord passionné par le dessin, étudie la musique et la composition à l’Université et au Conservatoire de Tours. Quand il découvre la photographie en 2009 c’est pour y transposer tous ses désirs de théâtralité et ses obsessions picturales influencées par la bande dessinée et la peinture. Du polystyrène, du bois et de la peinture : il raconte ses histoires à travers de grandes mises en scène colorées, sorties d’un cinéma Fellinien, d’un théâtre burlesque ou d’une peinture de Jérôme Bosch. Remarqué rapidement par les galeries, il expose son travail de Paris à Hong Kong, en passant par la Belgique et l’Allemagne. Il réalise la campagne visuelle de certaines marques de prêt à porter où il continue d’imposer sa signature particulière. Nouvelle figure de la photographie française Le Turk, avec la sortie de son livre Opera Mundi en 2015 se fait connaitre aussi auprès d’un plus large public. Depuis cette date, il partage son temps entre ses master class où il se plait à transmettre son expérience, des projets cinématographiques et une nouvelle série photo qui débouchera sur un second recueil.

Le Turk revient sur sa résidence de deux mois chez Bout d’essais, vous explique les étapes de création de l’oeuvre “Ode à Metz” réalisée dans le cadre du festival Photographie mon amour et vous donne son point de vue sur les enjeux d’une résidence artistique.

Sommes-nous encore photographes ?

Conférence animée par Joël Nepper de Lanterne Magique

Samedi 4 mai

5 H00

Lieu : Bliiida

100 places disponibles

Photographe Luxembourgeois dont le travail expérimental met en relation notre identité et l’environnement naturel. Co-fondateur de Lanterne Magique, structure artistique et pédagogique visant à préserver et transmettre des procédés devenus rares. Ce que la photographie nous a apporté est devenu si familier qu’il nous est difficile de l’apercevoir.
Joël propose de retracer l’histoire de la photographie dans ses grandes lignes en suivant les photographes de l’époque, mi-inventeurs, mi-artistes qui ont inventé les nouveaux codes que nous utilisons aujourd’hui, ou pas…

Photojournalisme : de la préparation à la vente de reportages

Conférence animée par Bruno Amsellem

Samedi 4 mai

7 H00

Lieu : Bliiida

100 places disponibles

Bruno Amsellem débute une carrière de photographe au sein de l’hebdomadaire Lyon capitale en 1997. Il décide de devenir indépendant en 2000.

Il travaille régulièrement en commande avec Le Monde et Télérama et publie dans la presse, Le Nouvel Observateur, l’Express, Le Point, Paris Match, Le Figaro, Libération, etc. Il est représenté aujourd’hui par Divergence Images.

Cette conférence permet d’appréhender un reportage, de comprendre les étapes importantes à l’étude d’un projet, d’acquérir les connaissances pour décrypter ce qui se passe, tout autant que pour vous positionner et angler votre projet.

Où sont les femmes photographes ? Photographie et cécité

Conférence animée par Hélène Virion

Samedi 4 mai

9 H00

Lieu : Bliiida

100 places disponibles

Photographe plasticienne et chercheure à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Hélène Virion est membre de l’Institut ACTE et collabore aux projets des équipes Fictions & Interactions et Art & Sciences. Elle est diplômée d’un doctorat en Arts & Sciences de l’Art obtenu sous la direction de Richard Conte à l’université Paris 1 où elle enseigne les Arts plastiques. En résonance avec ses expérimentations plastiques, ses recherches théoriques s’orientent particulièrement autour de la question du suspens et de la tension dans les images fixes et animées. Des recherches qui l’ont menée à contribuer à des projets et rencontres scientifiques notamment à Londres, Lausanne ou Beyrouth avant de codiriger en 2017 le colloque international Des Illusions, soutenu par l’université Paris 1, le CNRS et le Ministère de la Culture.

Elle publie chez l’ENS Louis-Lumière, les Presses Universitaires de Rennes, le magazine Next Level en Grande-Bretagne ou les éditions de l’Université de Kaslik (USEK) au Liban.

L’intervention présentée dans le cadre du festival Photographie mon amour propose de bousculer l’histoire de la photographie afin de mettre au coeur des enjeux de la visibilité qui leur est due les talents, les qualités photographiques de ces femmes qui prennent parfois bien plus de risques que leurs confrères masculins à l’instar de Laurence Geai ou Leila Alaoui tuée lors de l’un de ses projets photographiques pour Amnesty International au Burkina Faso. Ces femmes méritent à l’égal des hommes d’être considérées en regard de leurs sensibilités, de leurs regards de photographe et non de leur genre.

 

Mon expérience de YouTuber

Conférence animée par Som Picture

Dimanche 5 mai

8 H00

Lieu : Bliiida

100 places disponibles

Chris (Som Picture) est passionné de photographie depuis plusieurs années. Il est également photographe professionnel et formateur. Il aime se qualifier de photographe d’humains. Cette définition englobe tous les styles qu’il affectionne, que ce soit en photographie personnelle ou en photographie commerciale. La photo lui permet d’être toujours au contact des gens qui ont quelque chose à raconter. Il est également le photographe de la chaîne YouTube “Améliorer ses photos”.

Aujourd’hui, les réseaux sociaux sont probablement le meilleur outil pour faire connaitre son travail en tant que photographe. Mais est-ce que tout le monde peut y arriver ? Publications constantes, activité quotidienne, prise en compte du nombre de likes, autant de travers sur lesquels je vous apporte mon analyse.

Argentique vs Numérique

Conférence animée par Rémy Lapleige de Dans ta cuve !

Dimanche 5 mai

10 H00

Lieu : Bliiida

100 places disponibles

Rémy est cofondateur en 2013 de l’Association de photographie argentique Dans ta cuve ! Pourquoi faire de la photographie argentique en 2019 ? Rémy nous parle de photographie argentique, de procédés anciens et alternatifs et de photographie instantanée.

Conférence au Frac Lorraine

Objection

Atelier organisé et animé par le 49 Nord 6 Est - Frac Lorraine

Samedi 13 avril

7 H30

Lieu : Frac Lorraine

À partir de 16 ans

70 places disponibles

Avez-vous parfois l’impression que votre ordinateur est plus intelligent que vous ?

Les objets sont créés pour nous rendre la vie plus simple, parfois pourtant ils semblent se retourner contre nous. La photographie « sans titre » de la photographe Jan Groover est le point de départ fonctionnaliste de cet atelier qui vous fait découvrir une série d’œuvres de la collection du Frac Lorraine aux frontières du design et de la sculpture, de la consommation de masse à l’individuel.